Après-midi de jeux avec les requérants d'asile d'Anières

 


Dans l’un de nos villages, nous avons un foyer de requérants d’asile. Il regroupe des familles qui disposent chacune d’un petit logement et qui sont autorisées à rester dans ce lieu 2 ou 3 ans afin de pouvoir mieux s’intégrer sur ce territoire. Plusieurs projets sont menés avec la commune. Parmi les quelque 300 personnes qui habitent dans ce lieu, il y a plusieurs familles syriennes et érythréennes, mais aussi des personnes de l’est de l’Europe et de l’Asie.

Nous avons décidé de prendre contact avec les responsables de ce foyer pour comprendre ce que nous pourrions faire avec eux. Nous avons été invités à participer à un apéro que les résidents du foyer ont organisé avec l’aide de la commune. L’atmosphère était très chaleureuse et l’on a ressenti tout leur amour dans l’accueil des personnes des villages alentour. Des contacts se sont tissés. Nous avons alors proposé un après-midi de jeux pour enfants et adultes suivi d’un goûter. Les responsables ont accueilli cette proposition avec enthousiasme.

Nous avions à cœur que ces jeux donnent aux enfants et à leurs parents l’occasion de faire connaissance, de fraterniser avec nous, de partager dans la joie un moment de vraie rencontre. Nous avions un souci : nous n’étions que neuf, les gâteaux que nous avions prévu de faire allaient-ils suffire ? Personne ne pouvait nous dire combien de résidents viendraient : 10, 50, 300 ? Nous avons confié ce souci à la Providence de Dieu, qui nous a entendus ! Des amis sont venus en renfort pour nous donner un coup de main, apportant aussi de quoi compléter notre goûter.

Nous avons tous été très touchés par le beau moment de fraternité vécu avec les quelque 80 enfants et parents présents. Les différents jeux et le goûter ont permis, au-delà de l’impossibilité de pouvoir toujours se comprendre par des mots, de construire un vrai moment de famille. L’intendant du foyer, qui avait pris sur son jour de congé pour être à notre disposition, nous a dit n'avoir jamais vu un tel après-midi de jeux organisé pour les enfants par des personnes de l'extérieur, ni autant de joie dans le regard des enfants et de leurs parents ; il en avait presque les larmes aux yeux. Il ne cessait de venir nous dire:" c'est extraordinaire ce que vous avez fait!".

Dans notre cœur une grande joie pour avoir porté à ces personnes déracinées l’amour que nous essayons de vivre entre nous, et d’en avoir tant reçu en retour!

A la fin de la journée, une participante a dit : « J’ai été vraiment très émue de voir le nombre de personnes qui ont répondu à l’appel, et combien chacun a joué le jeu (les enfants voulaient nous aider, porter les chaises, mettre les tables pour le goûter, etc.). J’ai été impressionnée par la qualité du contact avec ces personnes, quel que soit leur âge, leur nationalité. »

La semaine suivante, nous avons rencontré les assistants sociaux du foyer pour leur raconter comment s’était passé notre après-midi goûter. Ils ont été très contents de nous entendre et de voir quelques photos. L'intendant était aussi présent et a redit sa joie, car jamais une telle chose n'avait été organisée dans ce foyer. Le lendemain, les enfants lui ont demandé quand toutes ces personnes allaient revenir pour continuer à jouer… Pour notre prochain rendez-vous, si le temps le permet, nous organiserons un tournoi de foot et des jeux et bricolages pour les moins sportifs, sans oublier le goûter !